capture-decran-2016-10-12-a-23-45-27
capture-decran-2016-10-12-a-23-21-57

Pendant la soirée de lancement de son nouveau livre Champagnes: guide et révélations, j’ai pu voler quelques minutes à la vedette de la soirée. Guénaël Revel, alias Monsieur Bulles, m’a raconté le champagne.

Camille: Vous en avez glissé un petit mot tout à l’heure ; pourquoi avoir choisi le Portus 360 pour votre lancement ?
Revel: Parce que dans mon livre, il y a un chapitre consacré au porto et au champagne, et le chapitre s’appelle d’ailleurs Des jumeaux séparés à la naissance. L’hypothèse que je fais, c’est que les premières bouteilles de champagne étaient sans doute des bouteilles de porto, vides, bien sûr, mais c’était le même format.

C: Vous avez 3 chapitres principaux dans votre livre, en avez-vous un préféré ?
R: Oui. Définitivement le premier, c’est-à-dire celui qui est consacré à l’histoire. J’ai rendu 200 pages d’histoire, mon éditeur ma demandé de les synthétiser, j’en ai rendu 50 ! C’est le travail qui a été le plus difficile à faire, puisque les 140 pages qui suivent sont consacrées plus aux notes de dégustation, et puis il y a aussi toute une partie consacrée aux questions que tout le monde se pose sur le champagne, c’est-à-dire: qu’est-ce que c’est que les blancs de blancs, le sablage, les harmonies culinaires avec le champagne, la fameuse minéralité, dont tout le monde parle mais personne sait ce que ça vaut dire (rires), le mariage abusif avec le chocolat, bref, là on est plus dans le côté accessible à tous. Mais j’ai un petit faible pour mon passage historique.

C: Vous disiez dans votre mot précédemment que c’est un livre pour les amateurs de champagne. Qu’est-ce qu’ils vont apprendre dans un livre sur le champagne ?
R: C’est le côté historique, justement. Je pense que, généralement, les amateurs de champagne sont davantage amateurs des catégories de champagnes, des saveurs du champagne et des éventuelles harmonies qu’on peut faire. Mais tous ne s’intéressent pas à l’évolution du champagne, à sa construction dans le temps. Pas les étapes d’élaboration, mais comment le champagne… Est devenu le champagne, en fait. Il faut savoir que le champagne existe depuis maintenant pratiquement 17 siècles, mais qu’il est effervescent depuis seulement 3 siècles. Et ça, ce n’est pas tout le monde qui le sait, et moi je me suis arrêté là-dessus. Et là, je pense que je vais toucher davantage d’amateurs.

C: Est-ce que ce chapitre historique est un peu ce qui fait la nouveauté ? Parce que vous n’en êtes pas à votre premier livre, alors qu’est-ce qui fait la nouveauté de ce livre-ci ?
R: Oui, c’est vraiment ça. Comme je le disais tout à l’heure, je ne me suis pas arrêté à simplement énumérer les étapes de construction du champagne. J’en ai sélectionné 3-4, plus névralgiques, celles qui ont en fait profondément influencé l’aspect socio-économique de la Champagne. Tout à l’heure, un journaliste me disait : «Ce qui intéressant, c’est qu’on a avancé sur ces 40 premières pages historiques comme dans un roman». Et c’est vraiment ce que je voulais faire. J’ai trouvé que c’était assez flatteur, je veux que les gens prennent ça et le lisent comme un roman.

C: Et on veut un peu de making-of ! Je veux savoir une petite anecdote sur l’écriture de ce livre-là. Avez-vous eu une grosse difficulté? Ou quelque chose qui a complètement foiré ?
R: Non, il y a rien qui a foiré ! Mais ce qui est toujours très difficile, c’est de demander l’accès à des archives. Ce sont des archives qui datent du 18e ou du 19e siècle, donc il faut demander tout le temps des permissions, et c’est long ! J’ai fait l’Angleterre, j’ai fait Londres, Épernay, Reins, Carcassonne, mais également Paris, notamment le Service historique [de la Défense] des forces armées et de la marine. Parce qu’il faut savoir que le champagne était vendu grâce à la marine, autrefois. Et c’est là que sont les rapports commerciaux. Et c’est toujours ça qui est plus difficile à faire. Donc c’est plus un travail d’archiviste, véritablement, que de dégustateur de vin. Moi, ça m’a passionné. Je n’ai pas mis beaucoup de temps à l’écrire, mais j’ai pris beaucoup de temps à le concevoir. Les recherches, ça a mis 4-5 ans. Mais pour l’écriture, ça a pris 9 mois.

*Le livre Champagnes: guide et révélations est disponible dans toutes les librairies du Québec au prix de 24,95$.

5 questions à Monsieur Bulles

|
À propos de l'auteur
-