Si vous connaissez très bien la bière, cet article n’est pas pour vous. Si, comme moi, vous aimez en boire et en découvrir, sans être un fin connaisseur de brassage, vous serez probablement charmé par toutes ces choses que j’ai apprises lors de ma visite des brasseries de Rosemont !

ma-brasserie-rosemont
IMG_0261
  1. On peut visiter un tas de brasseries à Montréal.

C’est un peu le but de l’article. L’initiative Visites des brasseries artisanales de Montréal vous permet de découvrir 3 brasseries d’un quartier (Rosemont ou le Quartier des Spectacles, pour l’instant) en 3 heures, avec dégustations et bouchées ! Un beau cadeau à (s’)offrir…
Lors de ma visite, les brasseries de Rosemont étaient à l’honneur. Nous avons donc visité l’Isle de Garde, le Broue Pub Brouhaha et MaBrasserie.

  1. Tu peux devenir brasseur en une journée.

Pas assez pour démarrer ton entreprise, mais en masse pour faire un produit de qualité dans ton sous-sol ! L’Institut brassicole du Québec, en collaboration avec MaBrasserie, s’occupe des cours de brassage. Des cours de plus d’une journée sont aussi possibles, bien sûr! Pour toute l’info, c’est juste ici.

  1. Le jacquier.

Si on m’avait dit que je mangeais un taquito de porc, je l’aurais cru. Mais non ! J’ai eu l’agréable surprise de découvrir un nouveau fruit, le jacquier. En Asie, il est déjà couramment utilisé comme substitut végane au poulet et au porc. Les taquitos de jacquier (photos ci-dessous, à gauche et au centre) sont à essayer absolument chez Isle de Garde !

jacquier-isle-de-garde
taquitos-jacquier-isle-de-garde
boulettes-dinde-isle-de-garde

4. MaBrasserie brasse aussi du kombucha.

2017 est l’année de la fermentation, et MaBrasserie est pile dans la tendance. On a pu goûter à leur kombucha «Tropical-lime-ananas» ; laissez-moi vous dire que vos défis sans alcool seront beaucoup plus faciles à relever avec ce petit délice (voyez la photo plus bas!).

5. La différence entre une bière saison et une bière saisonnière.

Au risque de dévoiler mon identité de non-connaisseuse, j’ignorais la différence entre ces deux dénominations. Pourtant, c’est très simple : une saison est un type de bière belge, jadis brassée pendant les mois plus froids pour être bue pendant l’été. La saisonnière, elle, est simplement une bière spéciale de la brasserie, qui ne sera disponible que pendant un certain temps.

La fameux kombucha tropical de MaBrasserie!
La fameux kombucha tropical de MaBrasserie!
La Poutiflette du Broue Pub Brouhaha.
La Poutiflette du Broue Pub Brouhaha.
La Kellerbier de l'Isle de Garde.
La Kellerbier de l'Isle de Garde.

7. La provenance du nom «Isle de Garde».

Le nom de cette brasserie très populaire sur la rue Beaubien a toute une histoire. Il est en fait une reconstruction du nom Hildegarde. Hildegarde de Bingen est une médecin allemande, l’une des pionnières quant à la recherche sur le houblon dans la bière. Merci, Madame de Bingen !

8. Faire un plancher de brasserie, c’est un art.

100 000$. C’est la petite somme qu’a consacrée Mabrasserie à la construction de son plancher dans les locaux de brassage. Ils ont fait affaire avec les mêmes artisans que chez Heineken, rien de moins, car le plancher se doit d’être précisément incliné : 1° d’angle vers le centre de la pièce, pour assurer un bon écoulement des liquides lors d’un dégât.

J’ai piqué votre curiosité ? Réservez votre visite brassicole juste ici !

ma-brasserie-rosemont
ma-brasserie-rosemont-1
ma-brasserie-rosemont-2

8 découvertes dans les brasseries de Rosemont

À propos de l'auteur
-