Cette année, le Mondial des Cidres a su rassembler tous les ingrédients nécessaires afin de faire de cette édition un véritable succès.

Pour la première édition, l’événement faisait partie de la programmation gastronomique de Montréal en Lumière et donc, bénéficiait d’une couverture médiatique à ne pas négliger. Cet appui est tout à leur honneur, car avec plus de 20 cidriculteurs à découvrir en plus des activités proposées, la pomme n’aura jamais été aussi rayonnante!

Quelques médias avaient été invités lors de la première soirée, entre autres pour prendre part à un petit atelier de dégustation où nous avons découvert – ou plutôt confirmé – que cidres de glace, cidres de feu ou mousseux de pomme pouvaient très bien se marier avec fromages, poissons, et même… Foie gras!

Suite à cette activité, le DJ s’est remis de la partie, et c’est dans une ambiance décontractée et festive que j’ai entamé ma tournée des artisans. Vous l’aurez deviné, je n’ai pas pu tous les découvrir… Avec 21 cidriculteurs présentant chacun de 3 à 6 produits, je n’en serais pas sorti indemne!

Mais, fidèle à moi-même, je me suis sacrifié pour vous en découvrant le plus de produits possible. Je peux donc vous confirmer que la qualité des produits présentés est tout à fait exceptionnelle, rendant ma tâche de décerner des coups de coeur très difficile !

La programmation des deux journées suivantes était super intéressante. Des conférences-dégustations éclair de 30 minutes se déroulaient toute la journée, pendant lesquelles un producteur présentait trois produits, en accord ou non avec des bouchées.

Enfin, des soirées thématiques telles que « Vendredi velours » ou « La Nuit blanche » étaient organisées, ajoutant un aspect ludique et agréable à l’événement.

On se donne rendez-vous l’année prochaine?

Pour écouter le Foodcast de Montréal en lumière

Un cuisinomane au Mondial des cidres 2016

À propos de l'auteur
-